mercredi 3 janvier 2007

Dés(Art)iculé

Définir la musique de Tool ? Une tâche complexe et périlleuse à laquelle je ne me risquerais pas. Et pourtant, elle tient une place très importante en moi. On ne peut la ranger dans un tiroir étiqueté comme il est usage de le faire. Métal… expérimental… progressif… des mots pour essayer de définir l’inclassable. Moi je créerais l’étiquette "Art". Si Sigur Rós était le Yin, Tool serait le Yang. Deux univers, deux microcosmes musicaux à eux seuls, mais tellement opposés. Tool n’est pas une musique, c’est un Art à part entière, sonore et visuel. Un univers dont chaque titre ouvre une porte sur un voyage à plusieurs routes sinueuses. Cassures, contres temps, aucune structure conventionnelle, chaque morceau pourrait en être deux, voir plus. Difficile d’accès, une fois que l’on en a trouvé la clé et que l’on a refermé la porte derrière nous, on perd le contrôle des yeux et des oreilles.

Tool est un outil qui permet de creuser en moi. Dans cet univers désarticulé, dans cette complexité, je me retrouve.

Schism - Tool (Lateralus - 2001)

Posté par evilo à 19:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


Commentaires sur Dés(Art)iculé

    Des images sublimement atroces. J'en ressors avec le goût du sang dans la bouche. Je peux frimer des fois avec mon noir, mais là, je n'en mène pas large =))

    Posté par F., mercredi 3 janvier 2007 à 19:38 | | Répondre
  • "Sublimement atroces" résume parfaitement ce schisme intérieur que crée ce mariage d'images et de musique. A la fois magnifique et dérangeant, mélodique et brutal, chaque voyage avec Tool ne nous laisse rarement sortir indemne.
    Je vais au fil des jours déposer le reste de leur vidéographie toute aussi troublante

    Posté par evilo, mercredi 3 janvier 2007 à 20:58 | | Répondre
Nouveau commentaire